La Côte d’Ivoire inaugure sa première usine de chocolat

L’inauguration de la première usine de chocolat au pays du cacao permet enfin à la Côte d’Ivoire de maîtriser l’ensemble du processus de transformation du cacao sur son sol. 

cemoi

Jusqu’à récemment, la Côte d’Ivoire ne disposait pas des infrastructures nécessaires pour transformer de manière industrielle les fèves de cacao jusqu’au chocolat, le produit fini. Elle exportait des fèves ou des sous-produits comme le beurre de cacao mais de chocolat que nenni. C’est donc adossé au groupe français Cémoi que l’ensemble de la chaîne de production vient d’être maîtrisé sur le sol ivoirien.

Cémoi est un groupe familial français basé à Perpignan qui est aujourd’hui premier producteur français de chocolat et emploie 3.600 personnes sur 20 sites de production. Il possède déjà une usine de transformation dans le pays qui produit du beurre et de la poudre de cacao mais sans production de produits finis.

Produits finis qui seront au nombre de deux dans un premier temps : pâte à tartiner et poudre de chocolat, ces produits permettant d’avoir un réseau de distribution moins sensible aux fortes températures africaines.

Au-delà de la Côte d’Ivoire, l’ambition est de s’attaquer aux marchés de l’Afrique de l’Ouest dans un deuxième temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *