Mini-mousses et maxi-plaisir !

Petite dégustation de têtes au choco version Läderach

minimousse

 

Voilà bien longtemps que j’avais ces mini-mousses de Läderach dans le viseur et qu’il me tardait de m’en délecter!

Départ! Avec dans la tête ma madeleine de Proust qui prend la forme d’une tête au choco Perrier, j’ai décidé de franchir le pas de porte de l’un des trois Läderach de Suisse romande (tous situés à Genève), j’ai nommé celui de la Tour-de-L’ile.

perrier2

Accueil souriant et bonjour jovial, on se sent tout de suite bien! Un coup d’oeil à gauche, un coup d’oeil à droite, j’ai repéré ma cible et je fonds dessus tel un aigle sur sa proie pour, après le passage obligé en caisse, m’envoler vers d’autres latitudes avec mon butin sous le bras.

IMG_3604

Avant de passer à l’attaque, petit intermède de Dr Chocolat au sujet de la tête au choco :

musique

Qu’est-ce que la tête au choco? Il s’agit d’une mince gaufrette recouverte de blanc d’œuf battu en neige et sucré, puis nappé de chocolat. On la connaît en Allemagne sous le nom de SchokoKuss (baiser au chocolat), en Autriche sous le nom de Schwedenbombe (bombe suédoise(!)) ou encore au Quebec sous le nom de Whippet avec une recette légèrement différente puisque la gaufrette est remplacée par un biscuit et le blanc d’oeuf battu par de la guimauve.

musique

Quelques temps plus tard….Passons à l’attaque!
La particularité de ces mini-mousses est qu’elles contiennent un réservoir en dessus de la mousse de blanc d’oeuf. Un espèce de grenier non pas à blé mais à caramel, à gelée d’orange, de fraise ou encore de chocolat noir.

07200_minimousse_haselnuss

Elles sont également surmontées qui de morceaux de noisettes, qui d’un morceau d’orange ou encore qui d’un florentin.

IMG_3607

Disons-le tout de suite, nous sommes là dans le summum de ce qui se fait en terme de mini-mousses. Des huit sortes différentes existantes (chocolat au lait, chocolat noir, noisette, caramel, fraise, orange, grand cru et fruit de la passion) je ne crois pas avoir été déçu par une seule d’entre-elles.

IMG_3608

Les Goûts sont intenses pour la grand cru, délicat pour le chocolat au lait, langoureux pour le caramel, enivrant pour la passion. S’il devait y avoir un bémol ce serait le petit réservoir supérieur qui a tendance à se casser d’un seul bloc et finir d’un seul tenant dans la bouche nous obligeant à l’avaler seul  alors qu’on aurait voulu qu’il se répande sur la mousse d’oeuf battu comme on arroserait un pancake de miel de montagne, pour que  leurs arômes se combinent de manière suave entre eux en une sublime union de saveurs et d’odeurs comme celle d’un mariage au bord de l’eau qui se terminerait par un coucher de soleil rougeoyant et évanescent une fin d’été sur une plage des caraïbes. Mais ce n’est pas grave, on attendra encore un peu pour le mariage et on se contentera d’une succession d’arômes pacsée plutôt que d’une communion religieuse.

IMG_3611

Voilà! La totalité de ces petits obus de bonheur a été entamée pour bien savourer les subtiles différences entre chacun d’eux. La suite ? Un plaisir solitaire consistant à se délecter de toutes ces saveurs, lentement, très lentement ! Mais pas trop lentement quand même car on risquerait de se faire déranger et de devoir partager…

Un petit faible pour la mousse caramel tout de même qui me suppliait de lécher cette goutte fondante qui parcourait son corps dévêtu de manière tellement sensuelle!

IMG_3615

 

PS: non je n’ai pas été sponsorisé d’une quelconque manière par Läderach

PPS: Bémol bis : trois implantations en Suisse romande justifieraient largement un site web traduit en français ne serait-ce que pour la bonne cohésion helvétique mutuelle… L’allemand ou l’anglais ne me pose pas de problème particulier mais M. Läderach sauf votre respect, ich würde wirklich empfehlen ein französische Website zu erstellen!

Un commentaire

  1. Pingback :Läderach lance un parcours chocolaté à Vevey! – chocogeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *