Pâte à tartiner à l’ancienne de Favarger

Découvrez une pâte à tartiner d’exception et 100% naturelle, fruit de tout le savoir-faire de la manufacture genevoise.

favargerpate

Favarger n’est pas forcément connu pour ses pâtes à tartiner et….c’est un tort.

La manufacture genevoise en produit deux variétés et m’a donné l’occasion de tester  la « Praliné à l’ancienne« , préparée selon une méthode traditionnelle où les amandes et les noisettes sont tout d’abord caramélisées puis broyées dans un broyeur à pierre datant du début du XXème siècle. Ce broyeur (petit aperçu dans le Vine ci-dessous) n’a subi aucune modification depuis ses premiers tours de meules si ce n’est son électrification.

Ce procédé traditionnel à l’avantage de conférer une texture particulière, une texture d’antan, à la pâte qui la distingue donc de ses concurrentes sur le marché. C’est d’ailleurs ce qui surprend au premier abord; les noisettes et amandes caramélisées croquent sous la dent en libérant une saveur très intense. Et c’est ce deuxième point qui m’a le plus marqué, ce puissant arôme de noisettes en bouche qui se dégage dès la première cuillerée (oui je mange la pâte à tartiner à la cuillère…) et que je n’avais clairement jamais côtoyé dans mes vies antérieures. On navigue ici dans un univers bien éloigné des pâtes à tartiner classiques. Les ingrédients sont non seulement choisis avec soin mais travaillés sur place dans la manufacture de Versoix.

Les ingrédients justement, parlons-en : pas d’arômes artificiels, que du naturel et en bonne quantité s’il vous plaît! Près de la moitié du pot (45%) est constitué de noisettes et d’amandes du Piémont (Italie). Voilà donc d’où vient ce puissant arôme.

Ajoutez-y encore du sucre, de la poudre de lait, de la pâte et du beurre de cacao, enfin terminez avec un peu d’huile de noisettes et une touche d’extrait de vanille. Voilà, c’est tout. Uniquement des ingrédients 100% naturel, pas d’huile de palme, pas de colorants ou conservateurs, et encore moins de lécithine.

Tous ces ingrédients naturels sont travaillés sur place, dans la manufacture de Versoix, par des ouvriers maîtrisant un savoir-faire transmis depuis sept générations. Autant vous dire que vous appréciez d’autant plus cette pâte à tartiner qui vous transporte à travers le temps. A noter qu’il existe également une version « praliné fin » qui a obtenu le « chocolate awards » d’argent lors de la compétition européenne du même nom en mai 2015 à Hanovre. La cérémonie de remise des prix aura d’ailleurs lieu le 11 septembre 2015 au Chocolat Gourmet Festival de Hanovre.

Les deux pâtes à tartiner sont disponibles dans les boutiques Favarger de Versoix et Genève, ainsi que dans le magasin en ligne.

Bonne dégustation!

Un commentaire

  1. Pingback :Favarger, l'apôtre du chocolat suisse! - chocogeek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *