Les quatre grandes tendances 2017 du chocolat

top

Le côté Premium sera l’une des tendances 2017 du chocolat selon Cargill © chocogeek

Dans un récent article du site Confectionnary News, Cargill, géant mondial de l’agro-alimentaire et du négoce de matières premières, a prédit quatre grandes tendances pour le chocolat en 2017. Séduisant, premium, sain et durable, seront les principales orientations de l’industrie du chocolat et du cacao l’année prochaine selon l’entreprise américaine.

Les quatre tendances 2017 du chocolat

  1. Séduisant
    L’association de goûts inédits au cacao a commencé il y a quelques années avec le piment ou le caramel salé. Les industriels vont continuer à explorer cette voie notamment avec les légumes qui n’ont été que peu utilisé jusqu’à présent. L’année dernière Cadbury a travaillé sur une crème de choux tandis que Tony a lancé une édition limitée d’un chocolat blanc aux noix et carottes. Milka quant à lui a testé plusieurs textures différentes au sein de son produit Triple caramel flavors alors qu’Hershey a lancé aux Etats-Unis son chocolat Take5 qui contenait cinq couches à la textures et aux goûts différents.
  2. Premium
    La tendance de l’origine unique du chocolat (bean to bar) devrait perdurer. Godiva a par exemple lancé sa première collection de plaques « single origin » en 2016. Certains industriels ont également commencé à spécifier les provenances d’autres ingrédients comme le sel de l’Himalaya par exemple.
    Le côté « fait maison » des produits est également de plus en plus mis en avant, ce qui pour les industriels se traduit par le focus sur des détails spécifiques du processus d’élaboration comme le malaxage lent ou le temps de conchage. Nestlé joue par exemple la carte du côté artisanal et des provenances particulières du cacao dans ses « recettes de l’atelier » de chez Cailler.
  3. Sain
    A côté de la tendance de fond visant à réduire la quantité de sucre et supprimer le gluten, la suppression du lactose s’observe de plus en plus avec le remplacement du lait de vaches par du lait de coco. Nestlé avance une réduction de 32% des quantités de sucre dans ses barres chocolatées entre 2000 et 2013. Mars a également introduit dans quelques pays des barres Mars et Snickers protéinées qui, après tests poussés de votre serviteur, n’ont plus grand chose à voir avec les barres chocolatées que l’on connaissait mais sont effectivement fortement allégées en sucre.
  4. Durable
    La provenance du chocolat, la façon dont il est produit et son coût éthique et environnemental sont des éléments devenus primordiaux pour les consommateurs d’aujourd’hui. Ferrero a annoncé en juillet qu’il allait doubler d’ici à 2018 la quantité de cacao durable tandis que Mars souhaitait éliminer complétement l’utilisation de colorants artificiels d’ici 5 ans.

Voilà donc les quatre tendances majeures prédites par Cargill. Rendez-vous fin 2017 pour voir si la pythie du chocolat avait vu juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>